Celeron 90nm : Match à 2.4 Ghz
Samuel D. - 04/04/2004
Sommaire:

 

Introduction

 

Le lancement du Pentium 4 Prescott fût et est encore chaotique. Des performances relativement décevantes par rapport à l'ancien core Northwood et une dissipation thermique beaucoup plus élevée ont eu raison des effets d'annonces d'Intel. Si tout le monde attend désormais une sorte de "révision 2" du core Prescott, prévue avec le socket LGA775, il faut se rappeler que le Pentium 4 ne sera pas le seul à utiliser le core Prescott.

Outre le classique Pentium 4 et sa déclinaison mobile, le Pentium 4-M, le core Prescott sera également présent dans le Pentium 4 Extreme Edition, le Xeon Nocona et surtout, dans le Celeron. Largement décrié par les puristes à cause de son cache trop faible pour offrir des performances convenables, le Celeron Northwood offrait un rapport performance/prix exécrable face aux solutions d'AMD, moins chères et bien plus performantes. Remplaçant direct du Celeron Northwood, le Celeron Prescott a, sur le papier, certains arguments pour rectifier le tir. Premièrement, le fameux cache L2 passe maintenant à 256 Ko en 4-way associative au lieu de 128 Ko en 2-way. Un gain très correct. Autre amélioration, le Celeron abandonne enfin le bus 100 Mhz (400 QDR) pour le bus 133 Mhz (533 QDR). Cet avantage devrait lui permettre d'offrir un gain de performance significatif pour les applications ayant souvent recours à la mémoire centrale. Enfin, le Celeron 0.09 µm bénéficie du SSE3 mais toujours pas de l'Hyper-Threading.

Sur le papier, le Celeron Prescott a donc tout pour rattraper son retard face aux offres d'AMD qui, rude concurrence, positionne maintenant sa gamme Athlon XP en face de la gamme Celeron d'Intel. Cependant, le tableau se noircit immédiatement quant on connaît les performances du core Prescott actuel. Flanqué d'un cache excessivement lent, d'une latence monstrueuse et d'un pipeline beaucoup plus long, le core 0.09 µm d'Intel ne brille pas vraiment. En effet, avec son Mo de cache, il termine généralement dernière le Northwood et ses 512 Ko dans bien des tests. L'augmentation de la taille du cache permettra-t-il de compenser sa lenteur ? Si ce n'est pas le cas pour le Pentium 4, il se pourrait que ce soit le cas pour le Celeron. La diminution du cache dans le cas de l'architecture Netburst entraînant une chute de performance exponentielle et non pas proportionnelle...

Pour ce test, nous nous sommes procuré un exemplaire Engineering Sample du Celeron Prescott, cadencé à 2.4 Ghz. Bien que cette fréquence ne sortira jamais (la fréquence minimale à l'introduction sera de 2.53 Ghz), elle va nous permettre de construire un véritable comparatif à 2.4 Ghz. En effet, nous allons comparer le Celeron 2.4A Ghz (Prescott/533) au Celeron 2.4 Ghz (Northwood/400), mais également au Pentium 4 2.4 Ghz (Northwood/400), au Pentium 4 2.4A Ghz (Prescott/533), au Pentium 4 2.4B Ghz (Northwood/533) et au Pentium 4 2.4C Ghz (Northwood/800). Bref, tous les cores, les fréquences de bus et les tailles de cache seront comparés !

 

 

 

  • Configuration de test

La configuration de tests utilisée ainsi que les configurations annexes destinées aux tests de comparaison sont les suivantes :

Configuration
Celeron - Socket 478
Processeur :
Celeron / Pentium 4 2.4 Ghz
Carte mère :
Asus P4C800
Mémoire
2x 512Mo DDR PC3200LL (DDR400) Corsair
Carte graphique :
Gigabyte GeForce FX 5950 Ultra - Detonator 52.16
Disque dur :
IBM 120GXP 80Go IDE 7200 tr/min
Carte son :
Creative Labs Sound Blaster Live! 5.1
Alimentation :
Enermax 365 Watts

Les tests ont été effectués sous Windows XP SP1.

Pour ces tests, nous avons utilisé les derniers BIOS et drivers en date (01/04/2003)

 

 

Suite ( Présentation des CPUs )

Fermer